• Le 09 janvier 2016

Nouvelle publication : Raideur du nerf sciatique au cours d'étirements passifs de la cheville

Non-invasive assessment of sciatic nerve stiffness during human ankle motion using ultrasound shear wave elastography

Andrade, RJ., Nordez, A., Hug, F., Ates, F., Coppieters, MW., Pezarat-Correia, P., Freitas, SR.

Journal of Biomechanics
 
Summary: Peripheral nerves are exposed to mechanical stress imposed by posture and movement. However, the in vivo mechanical properties of nerves remain largely unexplored. This study proposes a non-invasive assessment of sciatic nerve stiffness during human ankle motion using elastography. Our results demonstrate that sciatic nerve stiffness can be reliably assessed during passive movements. Interestingly, we demonstrated that sciatic nerve stiffness is influenced by the knee angle regardless of the ankle joint position. In addition, this study showed tan increase in sciatic nerve stiffness during ankle dorsiflexion when the knee was fully-extended. This suggests a cumulative tensioning effect of the nerve induced by the position of multiple joints, which should be considered during clinical assessment and interventions (e.g., to minimize physical stress on an injured nerve).  

Perspectives: Elastography is a promising technique to provide new insights into nerve biomechanics in both healthy and clinical populations (e.g., specific peripheral neuropathies).


Résumé : Les nerfs périphériques sont soumis à des contraintes mécaniques imposées par les postures et mouvements humains. Cependant, les propriétés biomécaniques des nerfs restent largement méconnues car très difficiles à étudier chez l'homme. Cette étude propose d'évaluer, de manière non invasive, la raideur du nerf sciatique au cours de mobilisations passives de la cheville au moyen d'une méthode d'élastographie. Nos résultats montrent que la raideur du nerf peut être mesurée de manière répétable et que cette raideur est influencée par les articulations du genou et de la cheville. En particulier, avec la jambe tendue, la raideur du nerf sciatique augmente de manière exponentielle avec l'angle de la cheville, alors que celle-ci reste faible et constante avec le genou fléchi. Ces résultats montrent que la manipulation des articulations du membre inférieur permet d'étirer le nerf sciatique, ce qui va permettre de réaliser des études cliniques originales.

Perspectives : La méthode développée dans cette étude ouvre de nouvelles perspectives de recherche pour mieux comprendre le rôle fonctionnel des nerfs périphériques, ainsi que les liens entre la biomécanique et la neurophysiologie du nerf chez des sujets sains et des patients atteints de neuropathies périphériques.