• Le 13 décembre 2018
    UFR STAPS / Amphi 250 / Entrée libre et gratuite / 10h45-12h00

Parésie spastique : la maladie musculaire aggrave-t-elle la maladie neurologique ?

Comment au mieux stimuler plasticités musculaire (augmenter l'extensibilité) et cérébrale (diminuer les cocontractions) ?
 
Cette conférence de Jean-Miche GRACIES, Professeur des Universités et praticient hospitalier (Université de Paris-Est Créteil, Hôpital Henri Mondor) vise à faire part d'observations provenant de trois thèses de science récemment terminées dans le laboratoire Analyse et Restauration du Mouvement (EA 7377 BIOTN) de l'Université Paris-Est Créteil.
 
Certains des outils de mesures utilisés dans ces travaux seront décrits: 1) nouvelle méthodologie clinique quantifiée de l'Echelle en Cinq Etapes ; 2) indices normalisés de cocontractions antagonistes et de recrutement agoniste pendant le mouvement fonctionnel ; 3) mesures échographiques des fléchisseurs plantaires; 4) paramètres cinématiques mesurés par robot des mouvements du membre supérieur; 5) évaluations électromyographiques d'indices de dystonie spastique. Deux études prospectives contrôlées seront partiellement rapportées, évaluant entraînements moteurs actif aidé vs actif libre et auto-étirements intensifs, quantifiés vs kinésithérapie conventionnelle.

Flyer